Reconduit au poste de capitaine de Coupe Davis récemment, Yannick Noah prend un galon de plus avec sa nomination à la tête de la Fed Cup grâce au Bureau Fédéral de la Fédération Française de Tennis pour la campagne 2017 qui a pris sa décision ce mercredi.

Le nouveau capitaine a été sollicité par les joueuses et remplace donc, Amélie Mauresmo l’ancienne capitaine pendant quatre saisons de 2013 à 5016 et qui s’est donc retirée pour problèmes personnels. Après avoir entraîné les hommes, Yannick Noah va aussi entraîner l’équipe féminine Fed Cup.

Mais Yannick Noah fut déjà capitaine de l’équipe de France de Fed Cup et avait d’ailleurs réussi, car les bleues avaient gagné la compétition la première fois en 1997.

La Fédération française de tennis a souligné dans un communiqué que ce sont les joueuses qui ont motivé cette décision. Rappelons que les joueuses de la Fed Cup avaient perdu récemment face à la République Tchèque.

Rebelote pour Noah

C’est la seconde fois que Noah coach les deux formations de tennis de France après avoir fait des mandats en 1997 et 1998.

Ce dernier qui avait déjà été sollicité en 2015, Yannick Noah devient un peu ce qu’on dire le seul homme a résoudre l’équation de la victoire pour l’équipe française de tennis et répondre aux demandes de la Fédération Française de Tennis. Dans son communiqué la FFT souligne que Noah s’appliquera, apportera son expérience et son charisme aux équipes de France de tennis.

Sa mission sera de permettre aux deux équipes à la victoire aussi longtemps que possible. L’équipe de France devra aussi jouer sans Caroline Garcia qui ne participera pas à la prochaine saison, car elle préfère se concentrer sur sa carrière individuelle. En fait, Noah devra relever le défi d’amener les deux équipes de tennis, c’est-à-dire (Coupe Davis et Fed Cup) à reporter la victoire. Un défi qu’aucun capitaine d’équipe de France n’a pu relever jusqu’ici.