Les résultats du premier tour de la primaire de droite et du centre du 20 novembre ont donné François Fillon vainqueur avec 44,2% devant Alain Juppé avec 28,4% et Nicolas Sarkozy troisième de la course avec 20,7%.

Après une élection qui s’est déroulée sans incident majeur sur toute l’étendue du territoire français, l’ex Premier ministre de Sarkozy qui était donné non partant a surpris tous ses détracteurs en arrivant largement devant ses adversaires. Celui-ci se retrouvera donc en face d’Alain Juppé au deuxième tour lors du scrutin du dimanche prochain.

François Fillon a remporté haut la main, le premier tour de la primaire avec 44,2% des voix. Alain Juppé qui est le favori se retrouve au second tour avec 28,4% des voix et Nicolas Sarkozy troisième qui quitte la course avec 20,7%. Ils sont respectivement suivis par Nathalie Kosciusko-Morizet qui obtient 2,6% de voix, Bruno Le Maire avec 2,4%. Jean-Frédéric Poisson et Jean-François Copé clôturent la liste avec 1,4% et 0,3% de suffrages.

Mais ces résultats qui ne sont encore que provisoires. Ceux-ci ont été enregistrés dans pratiquement 9 300 bureaux de vote ce qui équivaut à plus de 3,8 millions votants.

Une grande participation

Dans son discours François Fillon avait averti que sa campagne allait prendre une allure plus rapide et devrait s’accroître. Il a apprécié cette grande participation tout en espérant une grande alternance pour la France. Il a aussi adressé un message à Nicolas Sarkozy pour qui il a eu une pensée particulière et d’ajouter que la défaite n’est pas là pour humilier ».

Quant à son adversaire pour le second tour, Alain Juppé, il a annoncé lors de son discours qu’il a pris la décision de « poursuivre le combat ». « Je souhaite réunir les français pour les réformes vraisemblables et justes » jugeant maintenant que le prochain combat sera basé sur la confrontation entre les projets. Il ajoute qu’il espère une autre surprise au second tour après ce premier tour qui fut aussi une surprise.

Soutiens

L’Ex Président qui a reconnu sa défaite, lors d’un discours a tout de même annoncé qu’il ralliait François Fillon pour qui il estime avoir un programme plus proche du sien, mais il reconnaît avoir de l’estime pour Alain Juppé, mais qu’il penche plus pour François Fillon à cause de ses choix politiques. Et d’ajouter qu’il votera pour François Fillon. François Fillon a également reçu le soutien de Bruno Le Maire un autre perdant. Quant à Nathalie Kosciusko Morizet, elle a apporté son soutien à Alain Juppé.