RÉALITÉ VIRTUELLE. Et si le grand écran s’hybridait avec les jeux vidéo d’arcade d’antan en accueillant les environnements virtuels en salles obscures ? Mk2 a annoncé, le jeudi 17 novembre 2016, la création d’un espace dédié à la réalité virtuelle le 9 décembre prochain. C’est le cinéma mk2 Bibliothèque Paris qui accueillera ce nouveau lieu de culture et de divertissement, intitulé mk2 VR. Mk2 promet d’ores et déjà un agenda « rythmé toute l’année par la programmation d’exclusivités et d’avant-premières. » « Avec mk2 VR, nous devenons le premier exploitant de cinéma au monde à ouvrir un lieu dédié à la réalité virtuelle et nous sommes fiers de démarrer ce projet pionnier en France », se réjouit Elisha Karmitz, directeur général de mk2 Holding.

Casques de réalité virtuelle et simulateurs immersifs

Un tel pari a été rendu possible par le soutien de partenaires leaders du secteur, tels que HTC, Sony Playstation, Oculus Rift ou encore MSi. Fort de cette expertise, mk2 VR mettra le design et la technologie au service de l’expérience du public. À la clé, des moyens techniques conséquents, intégrant les casques de réalité virtuelle les plus performants actuellement ainsi que des simulateurs immersifs sollicitant le corps des utilisateurs (« full body immersive »).

Mk2 promet que la programmation de ce futur lieu sera « éclectique » : fictions, films d’animation, documentaires, jeux vidéo ou encore simulations et expériences immersives seront au menu. « Mk2 VR est un terrain de jeu et d’expression conçu pour faire honneur au travail des studios et des créateurs de contenus indépendants », précise Elisha Karmitz. « Tout au long de l’année, des contenus exclusifs ou en avant-première seront présentés aux spectateurs. Nous avons hâte de dévoiler nos premières collaborations avec des studios français mais aussi des créateurs internationaux ». Quel avenir pour l’expression « se faire une toile » quand l’expérience cinématographique, par essence collective, entreprend de se fragmenter en une myriade de casques à écrans digitaux individuels ? Réponse le 9 décembre prochain.