Un gros coup de fatigue ? La tournée en Amérique du Nord du rappeur américain Kanye West va s’achever plus tôt que prévu. Les organisateurs ont annoncé lundi l’annulation des 21 concerts restants à la suite d’une nouvelle diatribe du chanteur dirigée notamment contre la pop Beyoncé. Le « Saint Pablo Tour » devait s’étirer jusqu’au 31 décembre mais une porte-parole du promoteur Live Nation a indiqué que le reste de la tournée était annulé et que les détenteurs de billets avaient été contactés pour être remboursés.

Le site spécialisé dans les célébrités TMZ  a souligné, se référant à une source non identifiée, que Kanye West écourtait sa tournée pour cause d’épuisement. Ce coup d’arrêt intervient après l’annulation à la dernière minute d’un concert prévu dimanche. Kanye West a sidéré son public samedi soir lors d’un concert à Sacramento où il n’a interprété que trois chansons avant de se lancer dans un de ses fameux discours lunaires et décousus, selon des vidéos postées sur les réseaux sociaux. Tout ça après être arrivé une heure et demie en retard…

«Jay Z, je sais que tu as des tueurs »

Le rappeur a dit se sentir « blessé » parce que Beyoncé aurait dit ne pas vouloir participer à une cérémonie, apparemment les Grammy Awards, sauf si elle était sûre de remporter le prix pour la meilleure vidéo de l’année. « J’ai été envoyé ici pour vous donner ma vérité, même si c’est prendre un risque pour ma vie, même si c’est un risque pour mon succès, ma propre carrière », a déclaré Kanye West. « Jay Z, appelle-moi mon frère, tu m’as toujours pas appelé… Jay Z, je sais que tu as des tueurs, s’il te plaît ne les envoie pas pour avoir ma tête. Appelle-moi, parle-moi comme un homme », a-t-il ajouté en parlant du mari de Beyoncé.

« Kanye, on t’emmerde »

Il s’en est également pris au co-fondateur de Facebook Mark Zuckerberg, lui reprochant de ne pas lui avoir donné 53 millions de dollars qui lui auraient permis de couvrir ses dettes. Après encore quelques propos sur la presse, le chanteur a balancé le micro et quitté la scène. Visiblement en colère, le public a commencé à chanter « Kanye, on t’emmerde ». Il avait déjà choqué quelques jours plus tôt lors d’un précédent concert à San José, expliquant qu’il n’était pas allé voter lors des récentes élections, mais que s’il s’était déplacé il aurait glissé dans l’urne un bulletin pour le républicain Donald Trump.