Le président du LOSC Michel Seydoux s’est lâché à propos de ses joueurs, avant-derniers de L1 et dont il a dit sur France Bleu qu’ils jouaient «comme des chèvres».Le président Michel Seydoux n’a pas mâché ses mots à l’heure de commenter la situation sportive de son club, 19e de L1 : «Ce ne sont pas des chèvres mais ils jouent comme des chèvres», a-t-il lancé sur les ondes de France Bleu Nord, en référence à la banderole déployée par des supporters lillois lors de la défaite contre Lyon vendredi (0-1). «On est dans le dur et j’ai une responsabilité pour qu’on sorte du dur. Dans le moment où on est, il faut s’appuyer sur nos forces, on manque de vitesse et de percussion, on joue un peu trop à la baballe», a estimé Seydoux, qui n’a pas voulu trop charger son coach, Frédéric Antonetti : «Je pense qu’il a des solutions, même si celles que vous avez vues ne sont peut-être pas les bonnes.»En pleines négociations exclusives avec l’homme d’affaires Gérard Lopez pour la vente du LOSC, le président a été moins bavard sur le sujet, expliquant simplement que pour l’heure, «la reprise n’est pas faite».